Une semaine après la Une d’Hellocoton

Cela va faire une semaine à présent que j’ai publié mon dernier billet sur la reconversion professionnelle à 30 ans et je tenais à vous dire ceci ( et tant pis si cela semble niais)  :

Merci Hellocoton d’avoir mis mon billet en Une de votre section vie professionnelle !

Sans votre aide, ce billet n’aurait pas eut le même impact, je n’aurais pas eut autant de merveilleux conseils mais surtout, à l’heure qu’il est,  je serais probablement encore dans le brouillard ne sachant que faire et quoi décider. Cette petite action, si anodine soit elle, m’a permis d’obtenir certaines réponses et de pouvoir évoluer plus sereinement dans l’avenir !

Merci aux lectrices (et lecteurs) d’avoir répondu présent si rapidement que cela soit par mail ou par commentaires !

Merci d’avoir partagé vos expériences, vos sentiments, vos conseils ! Cela me fût d’une grande aide pour m’y retrouver, savoir quoi faire et mieux m’orienter mais surtout plus que tout, je suis sure que par vos écrits, de nombreuses femmes ou hommes se posant les mêmes questions, ou se sentant seuls dans ces démarches, trouveront tout comme moi du réconfort et l’énergie nécessaire pour se lancer dans cette aventure !

Car oui, la reconversion professionnelle quoi qu’on en dise est bien une « aventure » dans laquelle on se lance à corps perdu et savoir quoi faire ou par quoi commencer n’est pas toujours chose aisé lorsque nous sommes « seul » face à nous même et face à nos ordinateurs ou plaquette de présentation d’un centre de formation / école.

Je dois vous avouer que j’ai un peu de mal à trouver mes mots pour vous exprimer ce que je ressens, à quel point j’ai été émue de lire tout vos commentaires ! Vous m’avez tous aidé, à votre façon, à retrouver le sourire et l’énergie qui me manquait et cela n’a pas de prix !

Ne vous en faites pas, je partagerais très prochainement les étapes de mon parcours mais pas tout se suite, pas dans ce billet, non, ce billet est pour vous….

Encore une fois, merci à vous tous !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tagué , , , , ,

La reconversion professionnelle, un vrai parcours du combattant !

Lorsque l’on a 30 ans  (à 21 jours près) et que l’on doit choisir une formation pour se reconvertir, cela relève presque du parcours du combattant façon les 12 travaux d’Astérix voir même pire !

Je te refais le topo, il y a quelques temps maintenant, on peut même dire mois, je t’avais parlé de cette formation Community Manager qui se présentait à moi et toute mes interrogations en découlant. Bon je te rassure, je n’ai pas encore eut la révélation qui fait que je me pose moins de questions, bien au contraire ! Non c’est même PIRE !! Parce que maintenant, non seulement je me pose des questions concernant ce possible choix de carrière mais vient rajouter à cela la possibilité de faire un BAC + 3 Alternance en communication ou pourquoi pas (mais alors là, c’est beaucoup plus hypothétique) une Alternance GRETA Web designer ? Bah oui, c’est que ça bouillonne en haut dans mon cerveau…

Quand les recherches d’emplois n’avancent pas ou alors si mais avec des mails de réponses négatives qui s’entassent dans ma boite mail, il faut bien se faire une raison : Formation il me faudra pour travailler dans l’avenir. C’est que j’aurais presque un Maitre Yoda qui me chuchoterait des mantras dans l’oreille, j’ai bien dit presque… Et reprendre une formation à 30 ans, ça fait comment dire, mal au cœur / peur / te fait te remettre en question / te poser tout pleins de questions / dur à avaler comme pilule. (Rayer la mention inutile). Bon dans mon cas, ça fait un peu tout ça à la fois ! Bin oui, j’ai l’impression d’avoir échoué tout ce que j’ai entrepris alors que si je fais le bilan, j’ai arrêté le cinéma parce que je n’étais plus emballée, j’ai dû arrêter le spectacle parce que mon dos m’a lâché, on ne dirait pas comme cela mais c’est quand même sacrément différent de l’échec ! (Merci à mon homme de me l’avoir rappelé cette semaine alors que j’étais plus bas que terre).

Ni une, ni deux cette semaine, j’ai essayé tant bien que mal, plutôt mal que bien d’ailleurs, de me renseigner sur les Alternances qui pourraient m’intéresser et la je retombe presque toujours dans le même schémas, des quelconques écoles (payantes) qui proposent dans mon cas des DEESCOM (DEES communication) de niveau donc BAC + 3 en Alternance (donc formation non payante) et qui ne sont pas reconnu par l’État (mais c’est un diplôme de FEDE soit disant reconnu au niveau Européen or la FEDE se trouve en Suisse qui n’est pas un pays Européen, cherchez l’erreur…).

Bon c’est bien beau tout cela mais comment s’y retrouver niveau professionnel ? Je veux dire, est ce que les agences évènementielles ou les entreprises reconnaissent ce diplôme ? Est ce que cela me permettra de trouver du travail un fois l’alternance achevé ?

Bin oui, rappelons quand même que je n’ai plus 20 ans et que mon objectif n’est pas d’avoir un diplôme de plus pour faire beau sur mon CV mais une formation qui me sera vraiment utile pour trouver du travail.

Alors ni une, ni deux, je prends les choses en main, je trouve un site, puis deux, puis trois, puis en fait bien trop pour arriver à m’y retrouver et savoir ce qui me sera utile à MOI !

Là je trouve une école, ISEFAC pour ne pas la nommer, leur site te propose de t’inscrire pour la prochaine réunion d’information concernant la formation que je « convoite ». Pas de problème jusque là, je m’inscris, je remplis le dossier qu’il demande et on verra bien.

Sauf que la réunion d’information n’en était pas une ! Enfin si tu comptes la petite présentation par vidéo projecteur de 25 min ou l’on t’assomme à coup de 89% de nos étudiants ont reçu le diplôme (oui mais est que 89% de vos anciens étudiants sont en CDD ou CDI actuellement ?) Sur ce, direction l’entretien individuel de 5 à 10 min pour juger de ta motivation (non mais c’est une blague ?) et du test d’admission de 50 à 60 min…

Hum hum, bon alors déjà, j’étais clairement la seule présente de plus de 26 ans dans la salle, que tout les autres sortaient tout juste de leur BTS donc allez, maxi 22 ans au plus vieux d’entre eux (il y avait bien 3 jeunes hommes présent). J’étais clairement la seule avec un passé professionnel de plus de 8 ans derrière moi et qui plus est, ne sortant pas de BTS (note que c’est important pour comprendre le déroulement de l’entretien).

Durant l’entretien, on ne me pose étonnamment pas de question sur mon profil atypique (cinéma – spectacle), d’ailleurs j’ai à peine eut le sentiment que ce dernier m’écoutait ou faisait attention à moi. J’explique mon parcours, mes ambitions professionnelles expliquant que pour moi, l’alternance présentait le meilleur moyen de combler mon manque d’expérience dans ce domaine et d’acquérir les connaissance manquantes nécessaire à ce poste, sur ce, moins de 4 min plus tard il me demande : mais pourquoi le choix de l’alternance ? Euh non mais sérieusement !? Il m’a bien demandé cela ? Je veux dire, je lui ai expliqué ce point ci moins de 4 min avant mais si au lieu d’être resté bloqué plus de 3 min sur « il manque le mot évènementiel dans votre intitulé du CV » il m’avait écouté, on avancerait peut être… Donc rebelote je lui re explique, il note 3 pauvres trucs sur sa feuille et c’est terminé. Merci pour l’entretien, veuillez vous présenter dans la salle d’examen. En tout, 5min d’entretien, aucune vrai question de sa part, je le sens même pas présent avec moi… Hum ça promet !

L’examen alors quant à lui se comporte d’un QCM culture générale, à comprendre que des question d’ordre économique et vote de loi, une partie média et communication, une analyse d’image (quand tu n’en as pas fait depuis plus de 9 ans et que tu n’y est pas préparé, c’est la joie!) et une partie QCM d’anglais expression et grammaire. Étrangement c’est sur la partie anglais ou j’ai été le plus à l’aise contrairement à ce qu’il en aurait été il y a 10 ans…

Ce que cela va donner, aucune idée !! Résultat dans 10 jours au pire des cas ma candidature n’est pas retenue au meilleur je suis admise mais même si je suis admise, je dis bien si, je ne sais même pas quoi penser de cette formation ni même si j’ai vraiment envie de la faire ?! Je veux dire, je me suis présentée à une journée d’information, j’en ressors en ayant passé des tests d’admissions et n’eut aucun renseignements de plus que ce que l’on trouve sur leur site, bref j’ai limite encore plus de questions et finalement pas de réponses ou peu !

Résultat, je ne sais toujours pas ce qui est le mieux pour moi entre :

IFOCOP Community Manager (ou j’ai quand même eut quelques bons échos toutes formations confondu)

DEES COM oui mais dans quel centre de formation ? Quelle école ?

un GRETA Webdesigner ? (Là encore, j’ai eut de bon échos de ce centre de formation, mais la seule formation qui pourrait m’intéresser n’est que celle ci ! )

Alors je fais appel à toi, internaute de plus de 30 ans qui toi aussi est en galère de recherche de formation ou l’a été ou que tu as juste pitié de moi, si tu as des conseils, des avis, des expériences à partager, fais toi connaitre, je t’en serais éternellement reconnaissante !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tagué , , , , , , ,

Le vote anti-démocratique

Je n’ai rien écrit durant cette campagne présidentielle, non pas que je n’avais rien à dire, bien au contraire mais je voulais d’avantage me plonger dans les programmes, me renseigner, suivre l’actualité politique du moment mais surtout me renseigner sur l’actualité passé parce que oui, il ne suffit pas de lire ce qu’il se passe actuellement pour tout comprendre, il faut remonter dans le passé !
Alors non, je n’avais pas forcément l’envie d’écrire à ce sujet car je ne serais pas la mieux placée pour en parler, pour expliquer mais tout cela m’a laissé le temps de me faire ma propre opinion, mes idées sur ce qu’il se passe actuellement, en faire un rapprochement avec ce qu’il se passe en Europe ou dans le monde. Bref me forger une conscience politique et devenir militante enfin presque, à ma façon en relayant des infos sur Twitter.

Si tu me suis sur ce réseau social, tu l’auras compris, je suis une écolo pour le parti des Vert, pour la « Norvégienne ménopausée ». Beaucoup l’auront critiqué sur son physique, son look, ses lunettes mais finalement peu sur son programme.

Et puis est venu le Jour J, le moment ou l’on doit glisser le bulletin dans l’urne. On a tout plus ou moins soutenir un petit parti de par ces convictions, on reste quand même confronté à un dilemme.

Doit on voter pour le petit parti que l’on soutient sachant qu’il ne passera pas ou voter « utile » pour le parti ayant le plus de chance de battre l’UMP ?

Oui je me suis posée cette question, tout comme des millions de Français ce jour là, enfin j’ose le croire. Si je vote pour mon petit parti, cela veut dire que c’est une voix de moins pour le plus gros parti susceptible de battre Sarko parce que non, je ne veux pas repartir pour un second mandat avec lui. Mais si je ne vote pas pour mon petit parti, comment leur laisser une chance d’exister et de se faire entendre ? Ne pas leur donner de voix, c’est réduire d’encore plus notre démocratie au silence.

Parce que si on final, on en revient toujours aux deux même partis qui se battent (la Gauche contre la Droite), ou est réellement le choix ?

Alors j’ai fait ce que ma conscience politique m’a dicté, j’ai voté pour le programme que je soutenais et non pas contre un candidat parce que j’ai « encore »ce choix, ce luxe dont tant de pays sont privé même à notre époque.

Mais voilà qu’arrive le second tour et sa question fondamentale.

Votera t-on contre Sarko ou contre Hollande ?

Parce que oui, ne nous méprenons pas, hormis peut être les sympathisants pro Hollande et pro Sarko, les autres ne voteront pas pour un parti mais plutôt contre un candidat et ce qu’importe le parti !

Mélenchon appelant à voter contre Sarko, Eva Joly appelant une mobilisation pour la défaite de Nicolas Sarkozy, Poutou appelant à « dégager » Sarko le 6 mai, et quoi que l’on puisse dire, de très nombreux électeurs FN voteront eux aussi contre Sarko car il représente tout ce qu’ils exècrent !

Il y a encore bien sur les candidats qui ne se sont pas prononcés concernant ce second tour mais il est tout de même clair que le message restera plus ou moins le même, on nous demandera de voter contre un candidat plus que pour un candidat….

Alors moi j’ai envie de vous poser cette question, aussi simpliste puisse t-elle être :

Ou est le choix dans tout cela et donc par conséquent, ou est donc passé la « vrai » Démocratie si chère à notre pays ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tagué , , , , , ,

L.A. Noire

Si tu me suis sur twitter, tu sais que depuis une semaine, la Xbox 360 + Kinect a élu domicile dans mon salon.

C’est bien beau d’avoir la console mais à présent il me fallait au moins un jeu.

Mon homme ayant jeté son dévolu sur Mass Effect 3 (qui au passage plaide pour la cause écologie et prône un monde sans nucléaire, rien que pour cela j’aime ce jeu!), il me fallait en trouver un qui me plaise et auquel je puisse comprendre quelque chose sans avoir dû faire les 2 premiers volets avant. Non pas que je n’en ais pas envie au contraire…

Petite recherche vite fait sur le net et là, je l’ai trouvé, The Game For me ! Je nomme :

L.A. Noire

Un jeu qui se passe dans le L.A. de la fin des années 40, à l’age d’or d’Hollywood mais aussi durant la période la plus sombre niveau corruption et meurtre dans cette ville ! Si si souviens toi en 47 de l’affaire du Dalhia Noir, le meurtre de la jeune Elizabeth Ann Short qui ne fût jamais résolu. D’ailleurs, tu en entends souvent parler du Dalhia Noir dans le jeu !

On joue le rôle de Cole Phelps, un « héro » de guerre agent de police qui fait rapidement preuve d’ambition. Autant dire que son truc à lui, ce n’est pas la simple patrouille mais enquêter sur les meurtres ou les disparitions.

Tu l’auras compris, rien qu’à voir la vidéo, ça met dans l’ambiance ! Moi qui suis fan de polar, je me devais d’y jouer et mon verdict:

J’ADORE !! 

En tant que Phelps, on doit fouiller les scènes de crimes pour trouver le moindre indice, observer et analyser les corps des victimes, devoir même fouiller leurs poches à la recherche de leurs identités et ça je crois que c’est un peu une première dans l’univers du jeu ! Surtout que certaines victimes ressemblent étrangement au cas du Dalhia Noir, pour te donner une petite idée…

On doit interroger les témoins mais attention ils peuvent mentir, ce n’est pas tant dans leurs discours mais surtout dans leurs expressions et comportement qu’on le découvre. Si on estime qu’une personne que l’on interroge nous dit la vérité alors que non, on peut passer à côté d’indices important pour la suite de l’enquête.

Tu as de l’action, des courses poursuites dans les rues de L.A., des fusillades, des bastons (ça c’est pour le côté castagne), tu peux même visiter certains lieux dans L.A., des monuments.

Et pour finir, tu as la partie interrogatoire des suspects dans le Commissariat Central. Attention, on est dans la fin des années 40, je te le rappelle, donc pas d’avocats avec le suspect, ça peut devenir un peu musclé…

Et pour finir tu as tes alliés si je puis dire, c’est à dire ton coéquipier qui t’accompagne durant les enquêtes et peut t’aider (ou pas en fait) et personnelement mon meilleur ami, je nomme, le médecin légiste ! Face à une affaire de meurtres en série, il est forcément ton meilleur allié pour analyser les indices qu’on lui rapporte.

Tu l’auras compris, c’est une immersion totale dans cet univers dans ses moindres détails grâce à un jeu plus que captivant, tellement captivant que j’ai du mal à ne pas y jouer tout les jours… Non mais je te rassure, je suis sage, je n’y joue que 1h30 – 2h au grand max par jour et jamais avant 19h, non parce qu’après de toute façon, c’est le tour de mon homme. Tiens bizarrement ça me rappelle le planning télé de mon adolescence pour savoir qui de mon frère ou moi décidait des programmes à visionner…

Au passage, je me souviens maintenant pourquoi je n’avais que la WII chez moi et que je n’avais jamais acheté de Xbox ou PS3. Ce n’était non pas à cause du prix de la console ou des jeux, non plus parce que je n’aime pas cela bien au contraire…

C’est surtout parce que justement, j’aime un peu trop les jeux vidéo et que je peux très vite y devenir accro ! Adieu ma vie sociale, j’avais aimé sortir et voir des amis…. Quoique avec le Xbox Live, on peut se faire des amis non ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tagué , , , , , , ,

Formation CM ou rester dans mon domaine ?

Si tu me suis sur Hellocoton, tu l’auras compris, il y a du changement niveau vie professionnel en ce début de semaine.

Non pas que j’ai trouvé un poste comme par enchantement, non loin de là, simplement que j’ai 2 possibilité qui s’offrent à moi dans la foulée avec très peu de temps pour réellement prendre le temps de peser le pour et le contre.

Je m’explique.

D’un côté, j’ai eut une réunion d’information suivit d’un test psychotechnique pour une éventuelle formation de Community Manager vendredi dernier. Plus de la curiosité qu’un réel projet de changement de carrière à ce moment là. Verdict du test : Rendez vous demain 11h pour un entretien individuel, ce qui définira si je suis prise ou pas, pour suivre cette formation qui dure 8 mois en tout (4 mois dans les locaux suivit de 4 mois de stage en entreprise). Autant dire que c’est un rythme assez intensif si l’on compte les presque 3h de trajet aller retour par jour pour se rendre au centre de formation.

De l’autre, je reçois dans la journée un mail d’un ancien collègue professionnel me donnant quelques contacts à appeler pour ma recherche d’emploi actuelle ! Je ne sais pas ce que cela pourrait donner mais c’est une piste à suivre et à travailler c’est certain. Peut être même une possibilité de trouver du travail sur du court ou moyen terme ?!

Maintenant je me retrouve face à ce dilemme :

Formation Community Manager ou perséver dans ma recherche d’emploi ?

Car une chose est sure, si je m’engage dans ma formation, je m’y consacre entièrement. Je ne pourrais pas faire de recherche d’emploi en même temps, ce ne serait pas possible mais surtout à quoi cela rimerait il si je ne l’a faisait pas sérieusement ? Surtout lorsqu’elle dure aussi longtemps ! Si cette formation fonctionne bien, je pourrais retrouver du travail dans cette branche mais cette branche est elle réellement valable ?

Je m’explique, le poste de CM est assez récent et en plein boom, tu l’auras compris, c’est un peu le job à la mode. Sauf que je vois énormément d’annonces de stages mais finalement peu d’annonces pour des CDD ou CDI. Mais surtout, comment est ce que ce poste va évoluer ? Est ce que les profils travaillant surtout en communication / marketing / ou commerce ne seront pas d’avantages favorisés pour trouver un poste ? Est ce que dans le futur, les CM’s ne seront pas d’avantages des Web-rédacteurs ou web-designers endossant cette double responsabilité ?

Quel est le réel avenir professionnel d’une personne travaillant dans le secteur du spectacle jusque là (c’est à dire moi) reconvertit dans cette branche ? Ne serait ce pas plutôt repousser à plus tard cette reconversion forcée que je m’efforce de faire ?

Et puis d’un autre côté, même si cette formation pourrait m’apporter une corde supplémentaire à mon arc, je ne fais qu’encore repousser de plus de 8 mois cette recherche d’emploi dans mon secteur. Cela pourrait peut être m’aider, ou pas ? Est ce que partir sur tout autre chose alors que je viens tout juste d’avoir quelques pistes, aussi minces soient elles, ne serait finalement pas un moyen de tuer le poussin dans l’œuf ? Bref, de réduire mes chances de trouver un travail que j’aimerais vraiment ? Parce qu ‘après tout, j’ai une carte à jouer et a exploiter dans mon domaine, je le sais ! Il faut juste que je trouve l’opportunité pour la faire valoir…

Voilà, toute ces interrogations auxquelles je ne sais pas trop quoi répondre parce que tout cela s’enchaine bien trop vite à mon gout ! J’aime avoir le temps de me poser et de peser le pour et le contre, hors je ne l’ai pas ! Attention, hein, je ne dis pas que je ne suis pas contente d’avoir ce choix ou que je m’en plaigne, loin de là !!

Mais c’est juste que si je suis prise, cette formation commençant le 12 Avril, je devrais me dépêcher pour trouver le financement le plus vite possible, donc aucune possibilité de marche arrière une fois la machine lancée ! Bin oui, sans compter que si je suis financée et que je fais finalement marche arrière, je n’obtiendrais surement pas de deuxième financement pour une formation plus en adéquation avec mon projet professionnel…

Tu vois mon deal ? Pas simple n’est ce pas ! Je n’attends pas à ce que tu me donnes la solution, je crois que personne d’autre que moi ne peut l’avoir. J’avais juste envie de te montrer à quel point tout peut s’enchainer très rapidement parfois même un peu trop rapidement…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tagué , , , , ,

La phase sombre de la recherche d’emploi

Getty/Toledano

Lorsque tu cherches un emploi, tu passes par plusieurs phases, allant du moral remonté à bloc, aux doutes les plus sombres. C’est un peu comme si quelqu’un jouait au yo yo avec ton moral. Et je n’aime pas cela.

Prenons cette semaine par exemple, je l’ai commencé comme toute les dernières semaines, répondant à des annonces qui me plaisaient, à d’autres qui me plaisaient un peu moins mais qui seraient susceptible de m’apporter quelque chose (autre qu’une paye). J’ai envoyé des candidatures spontanées, relancé les sociétés, travaillé sur un meilleur CV, une meilleure lettre de motivation, retravaillant encore et encore les phrases d’accroches prouvant ma motivation et donnant l’envie de me rencontrer.

Bref, je l’ai commencé le moral presque au beau fixe et puis tout a changé parce qu’au bout d’un moment, malgré tout les efforts que je fournis, je ne peux pas m’empêcher d’espérer recevoir un coup de fil, une réponse par mail, enfin n’importe quoi qui puisse me montrer que tout ce que je fais n’est pas vain. Parce que oui dans la recherche d’emploi, le plus souvent, tu te heurtes au silence, cet espèce d’indifférence volontaire ou non, de la part des sociétés qui ne prennent pas le temps de te répondre, de t’expliquer en quoi tu ne corresponds pas au « profil ».

Au bout d’un certain moment, ce silence est devenu plus que pesant et a commencé à ébréché ma motivation et mon entrain. J’en vient à douter, à me demander à quoi servent tout ces efforts si personne ne les vois et ne les remarque. Pourquoi est ce que je répondrais à telle ou telle annonce si je sais pertinemment que je ne décrocherais pas le job ?

Cette phase est de loin la plus dangereuse car elle peut durer plus ou moins longtemps, c’est la phase sombre de la recherche d’emploi. A ce niveau là, j’ai deux options qui s’offrent à moi. Soit je continue à envoyer des CVs sans vraiment y croire, soit j’arrête pour quelques temps mais là ce n’est pas la meilleure chose à faire car cela n’arrangera en rien ma situation et mon moral. Perso, j’ai choisit l’option numéro un.

Tu l’auras compris, je suis en plein dans cette phase et ce n’est pas très jolie. En fait, je pense qu’il me faudra encore un peu de temps pour complètement en sortir. Non là, je dois m’occuper de moi, essayer de penser à autre chose que la recherche d’emploi, pour que je puisse retrouver mon entrain et ma motivation, une énergie plus que nécessaire pour décrocher un travail! Parce que oui, c’est aussi cela la recherche d’emploi, devoir gérer son esprit, remonter la pente, garder confiance en soi et y croire quoi qu’il arrive.

Bon là, si tu es arrivée jusqu’à ces lignes, tu dois te dire que ce billet est bien déprimant et quelque part, tu as raison. Mais il fallait que je le sorte, que je l’écrive pour t’en parler parce c’est quelque part, un mal dont on ne parle jamais parce qu’il faut toujours parler du positif surtout dans la recherche d’emploi, mais ce n’est pas toujours le cas et c’est aussi tout à fait normal de passer par cette phase. Alors autant ne pas juste se voiler la face !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tagué , , ,

J’ai testé : Zumba Rush sur Kinect

Pour la première fois de ma vie de blogueuse, j’ai été invité à un évènement et là je ne te parle pas d’une quelconque émission de Télé sur ma « vie de blogueuse célibataire » pour M6 ou TF1, non je te parle d’un évènement qui ne me fait pas passer pour une désespérée ou une folle, voir les deux à la fois, non je te parle d’un évent qui m’a permis de passer un bon moment et de rencontrer d’autres blogueuses / blogueurs  !

On m’a invité à tester le jeu Zumba Rush pour Kinect !

La Zumba, je connaissais surtout de nom parce que je n’avais jamais essayé, déjà parce que je n’ai pas de Xbox 360 + Kinect et puis surtout parce que l’année dernière, je l’ai passé la tête dans le guidon à bosser dans une salle de spectacle à me couper du monde, si si, je te promets c’est possible d’arriver à se couper du monde…

Donc quand on m’invite à tester le jeu, je dis oui, je fonce, je cours même ! Non mais attends c’est que moi, je suis la reine du Dance Floor, la pro du Just Dance sur Wii, je ne pouvais décemment pas ne pas y aller, non mais !

Le jeu, je pourrais te dire tout plein de choses à son sujet, genre ce sont les chorégraphies officielles and co mais bon ça, je suis sure que tu trouveras tout seul ce genre de renseignements. Non moi je vais te parler de ce que je connais, c’est à dire, ce que j’en ai vu et testé.

En premier, je te montre la vidéo officielle de Zumba Rush, histoire que tu t’en prennes un peu plein la vue :

Tiens, je ne sais pas pour toi, mais moi le gars tout en noir avec les capteurs sur la tête vers la 47eme sec, il me fait trop penser à Diego Luna dans Dirty Dancing 2….

Niveau jeu, tu as le mode morceau que tu choisis avec des niveaux différents et tu as aussi des cours pour apprendre les pas de danses and co. Petit conseil d’ami, vaut mieux prendre quelques petits cours avant parce que je ne sais pas pour toi, mais moi la salsa, c’est pas inné.

Oui bon, concrètement ça donne quoi ?

J’ai longtemps hésité avant de me lancer, non pas par peur de m’afficher la honte devant un groupe de personnes que je ne connaissais pas, non ça je m’en fiche, ce ne serait pas la première fois d’ailleurs. Non là ou j’ai hésité, c’est que quand même, ça bouge beaucoup, des danses que je n’ai jamais vraiment pratiqué et puis niveau pratique, je suis vraiment rouillée moi, hernie discale oblige….

Je me suis lancée. La première danse était un hip hop, oh la la mais pourquoi j’ai choisit cela moi ? Autant dire que d’entrée de jeu, je me suis tapée l’affiche, bon je n’allais pas en rester là tout de même.

Deuxième danse: un Axe. Euhh ce n’était pas beaucoup mieux…

Troisème danse, si si, j’ai persévéré, je ne dois pas être normale comme fille, normalement j’aurais du aller me terrer dans un coin pour m’être autant taper l’affiche mais ce n’était pas possible, non il FALLAIT que je sauve mon honneur ou pas… Je ne sais plus quelle type de danse c’était, mais j’ai tout déchiré !! Enfin à mon niveau, on est d’accord….

Mais surtout, je pouvais enfin me retirer et rester sur ce magnifique sentiment de gloire !! Ouuuuuuf

Niveau jeu, tu l’auras quand même un petit peu compris, j’ai adoré ! Ça bouge, c’est technique, tu t’amuses et puis si tu aimes les rythme latino comme moi, tu es aux anges ! Ça change de tout ces jeux de danse ou les mouvements sont simple et ou l’on retrouve toujours les même morceaux de Britney Spears ou Elvis pour ne pas les nommer…

Pour maitriser Zumba Rush, faut un peu s’entrainer pour connaitre les pas mais surtout, tu dois vraiment BOUGER ton corps, c’est la qu’intervient l’aspect Fitness, aller à droite, à gauche, se baisser, faire bouger ton bassin dans un mouvement sexy circulaire comme dans les clips de R&B. On ne dirait pas comme ça mais tenir ne serait ce que 20 minutes est déjà un challenge !

Et quand tu fais bien les mouvements, le jeu de dit que tu es « hot » voir mieux, que tu es « Zumba« ! Entre toi et moi, on atteint limite la Bitch attitude mais comme t’es chez toi, tu t’en fou royalement.

Dommage que je n’ai pas la Xbox avec Kinect parce que c’est quand même génial comme concept. Pas de wii mote à caler dans une ceinture, on se sent quand même plus libre de ses mouvements…

Bon allez, je vais pas non plus me plaindre de ma wii, je suis quand même bien contente que le jeu existe aussi sur ma console. C’est pas tout ça mais moi je vais aller m’entrainer maintenant…

Ps: Non je cherche pas, tu ne me verras pas en photo dans ce billet….

Pour gagner le jeu, rendez vous sur le blog « Dans la peau d’une fille » ou elle organise un petit concours: Vite c’est jusqu’au mercredi 14/03 à minuit !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tagué , , , , , , ,

Montmartre

Il y a peut être deux semaines de cela, j’ai rencontré Wxug en vrai de vrai et comme tout les deux, nous aimons la photographie, nous nous sommes retrouvé pour faire une petite sortie photo en bonne et due forme.

Le lieu de rendez vous : Montmartre, un quartier où j’ai eut le bonheur d’habiter durant 3 ans, où l’ambiance petit village y règne encore et où ton pharmacien vient t’apporter les médicaments chez toi si tu ne peux pas te déplacer, si si je te promets c’est vrai !!  Bref tu l’aurais compris, Parisienne adoptive peut être mais avant tout Montmartroise de coeur avant tout !

Stop les grands discours, place aux photos !

Donc comme tout bon petit reporter photo, voici l’incontournable… Oh et puis non, je vais pas vous la montrer cette basilique parce que ça fait tellement cliché après tout. C’est vrai ça, c’est pas parce qu’on est à Montmartre que je doive obligatoirement te la mettre en photo sur mon blog. Non je préfère te montrer par exemple Au Lapin Agile, célèbre petit cabaret parisien qui se nommait autrefois « Cabaret des Assassins », charmant n’est ce pas ?

Autant que tu le saches de suite, de toute façon tu finiras forcément par le remarquer, les photos de paysages ou autre, c’est pas du tout mon truc. Non moi, mon truc, c’est les photos de concerts alors quand je suis passée à côté de cette artiste, j’ai eut comme un vieux réflexe,  je l’ai immortalisé. Bon et puis entre nous, faut l’avouer, elle a quand même un style qui appel la caméra !

Montmartre c’est aussi et avant tout, le charme des petites rues que l’on croirait tout droit sortie d’un petit village…

Un village certes, mais avec vu sur le Sacré Coeur tout de même, faudrait pas que tu me reproches de ne pas te l’avoir montré non plus…

montmartre

D’ailleurs ça me fait penser qu’étant à la place Dalida, il y a son buste ! Par contre, je ne comprends pas pourquoi son buste se trouve ici étant donné qu’elle n’habitait pas dans ce coin là de Montmartre… Ceci dit, au niveau de cette place se trouve juste LA maison de mes rêves mais je n’en dirais pas plus…

En redescendant de la butte, mon oeil fut capté par cette petite rue, qu’on se le dise, ce n’est pas tant la vue qui m’a captivé mais plus la lumière. On ne se refait pas !

Parce que oui, Montmartre c’est aussi cela, des escaliers partout, là je ne te parle pas des célèbres escaliers de part et d’autres du Sacré Coeur, non je te parle de ceux qui se cachent au détour des petites rues, il y en a partout ce qui en tant que touristes peut paraitre être vraiment très mignon mais en tant qu’ex riverain, peut s’avérer être rapidement un vrai calvaire, genre quand tu fais tes courses, que tu es bien chargée et que tu te retrouves face à une butte à escalader ! Le bon côté, c’est qu’à force, tu as un fessier du tonnerre… hum hum

Mais pour finir…

Il y avait à Montmartre, au troisième étage du 75 bis de la rue d’Orchampt, un excellent homme nommé Dutilleul qui possédait le don singulier de passer à travers les murs sans en être incommodé. Il portait un binocle, une petite barbiche noire, et il était employé de troisième classe au ministère de l’Enregistrement. En hiver, il se rendait à son bureau par l’autobus, et, à la belle saison, il faisait le trajet à pied, sous son chapeau melon.

« Marcel Aymé »

La preuve en image, un jour, il a eut comme un petit problème et est resté bloqué cet excellent homme !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tagué , ,

Diviser pour mieux régner

Petite définition Wikipédia :

Diviser pour régner provient du latin « Divide et impera ». La phrase correspondante en grec ancien est « Διαίρει καὶ βασίλευε » (Diaírei kaì basíleve).

  • En politique et en sociologie, diviser pour régner est une stratégie visant à semer la discorde et à opposer les éléments d’un tout pour les affaiblir et à user de son pouvoir pour les influencer. Cela permet de réduire des concentrations de pouvoir en éléments qui ont moins de puissance que celui qui met en œuvre la stratégie, et permet de régner sur une population alors que cette dernière, si elle était unie, aurait les moyens de faire tomber le pouvoir en question.

Quand certains n’ont pas de réel programme et ne savent plus comment gagner des voix, cela donne à peu près cela :

Notre cher, je l’espère pour très peu de temps encore, président Sarkozy veut soumettre à un référendum une réforme « durcissant les conditions d’indemnisation du chômage »

Bref c’est une façon pour lui de pointer du doigts des personnes « faibles », de les stigmatiser au yeux de la population « forte », c’est à dire à une population soit ayant beaucoup d’argent et n’ayant jamais eut aucun problème à ce niveau là, soit à la population active qui voit d’un très mauvais oeil la population recherchant un travail et bénéficiant d’aide de la part de l’Etat.

Entre ça et Mr Gueant et son : « Toutes les civilisations ne se valent pas… ». On est tous d’accord que cette petite phrase est un bon moyen pour tenter de se récupérer quelques partisans du Front National.

Du coup, dernièrement dans les médias, on ne parle plus que de cela et presque uniquement de cela car cela fait polémique, embrase et divise la population Française mais seulement voilà en ce moment, il se passe énormément de chose en  Europe et en France mais des choses qu’il est pour certains politiques « préférable » de passer au silence histoire de leur assuerer une certaines tranquilité et avantages à leur niveau.

Tu vois ou je veux en venir ?

Or pendant ce temps, dans les médias, on ne parle pas (ou très peu) :

  • Du peuple Grecque se révoltant contre les réformes plus draconnienes et drastiques les unes que les autres, apauvrissant à grand pas la population et menant droit dans le mur ce pays. D’ailleurs on est en droit à se demander qui seront les prochains ? La France peut être ? En tout cas, on en prend le chemin si l’on continue dans ce sens…
  • De Homs en Syrie qui subit un bombardement de l’ordre de 2 roquettes par minutes et que fait l’ONU concernant la Syrie ? Rien, ils ne se sont toujours pas décidé à envoyer des forces de maintient de la paix.
  • ACTA (Anti Counterfeiting Trade Agreement ou Accord Commercial Anti-Contrefaçon) qui à terme nous priverait tous de notre droit fondamental le plus chèr sur la toile : Notre LIBERTE D’EXPRESSION ! Je rappelle que si une loi comme ACTA passe, les informations qui nous parviennent de pays comme la Syrie ou bien les rassemblement organisé à l’aide de Twitter et autre tel qu’utilisé durant le printemps Arabe seront interdit, censuré et jugé comme étant des actes CRIMINELS. Petit rappel:  La Pologne, la République Tchèque, La Roumanie, la Slovaquie, la Lettonie et aujourd’hui même la Bulgarie ont suspendu le processus de ratification de l’Accord Commercial Anti-Contrefaçon. Il ne faudrait surtout pas que l’on parle des manifestations qui ont eut lieu un peu partout en Europe ce WE… Ça ferait désordre.
  • De la question du Nucléaire, Sarko voulant prolonger de 40 ans la durée des vies des centrales au détriment de la sécurité de la population

Et j’en passe… 

Vous ne croyez pas qu’il serait temps de se réveiller, d’ouvrir les yeux, de se poser les bonnes questions, d’arrêter d’entretenir ce jeu politique malsain et de regarder un peu plus loin… Et qui sait, peut être qu’à ce moment là, on arrivera à quelque chose et peut être de décider ensemble d’un meilleur avenir pour la France, l’Europe, pour le Monde !!

Tagué , , ,

Besson et EDF, arrêtez de nous prendre pour des cons !

Attention billet chaud en perspective…

Aujourd’hui j’ai envie de pousser un gros coup de GUEULE ! Ça ne m’arrive pas souvent mais là c’est plus fort que moi.

A moins que tu n’aies pas écouté la radio, regardé les infos ni encore moins ouvert un journal ou internet depuis 2 jours, auquel cas tu ne serais probablement pas en train de me lire maintenant,
tu es FORCEMENT au courant de la dernière action de

http://img607.imageshack.us/img607/2169/greenpeacer.jpg

Lundi matin à 6h00, 9 militants de Greenpeace ont atteint en 15min le réacteur de la centrale nucléaire de Nogent sur Marne et ont peint des slogans en attendant de s’y faire déloger. Ils ont lancé cette action non pas sur une mais 4 centrales en tout (Blayais, Cadarache et Chinon) !

Non ne te méprends pas, ce n’est pas contre eux que je pousse un coup de gueule, parce que je trouve leur action pertinente et qu’ils démontrent un fait très important : le manque de
sécurité flagrant des centrales nucléaire !

Comment cela peut il être possible ? Ou était donc la sécurité ? Comment  plus de 9 personnes, munies juste de quelques pinces et leurs jambes ont ils pu aller aussi loin dans une centrale ?

Non mais le pire, au cas ou tu te poserais la question, oui il y a pire, une action du même genre avait été mené en 1997, si si souviens toi :

Ces bâtiments ne devraient ils pas bénéficier d’une surveillance quasi militaire ? Je ne sais pas, j’aurais cru très innocemment que ce fut le cas, pour moi vouloir entrer dans leur enceinte
relevait plus de la mission impossible version James Bond que d’une simple ballade de routine ! Comment des lieux aussi dangereux peuvent ils être aussi mal surveillé, laissé pour compte ? Non
mais sérieusement, on y élève pas des poulets à l’intérieur ! Quoique j’aurais bien voulu qu’il y en ait des poulets… Si le moindre problème
se passe, cela devient très vite catastrophique, on se souvient tous très bien de Tchernobyl et plus récemment du drame Fukushima.

Non, vous les responsables, ne me dites pas que cela n’est pas la même chose, que Fukushima était du à une catastrophe naturelle…. Et le facteur humain dans tout cela ? Les terroristes, les
gens mal intentionnés, les avions qui tombent du ciel ? Après tout les crash d’avions involontaire ça existe… genre comme un certain DC10 de Turkish Airlines dans la foret d’Ermenonville le 3
Mars 1974 ou simplement un certain 9 Septembre, bon je te l’accorde celui là, il était intentionnel…

http://img819.imageshack.us/img819/3193/lobbynucleaire.jpg

Sur ce Besson nous sort :

« Peut-être ont-ils réussi à le faire. Ça me surprend, car nos centrales sont bien gardées, c’est d’ailleurs souvent critiqué », a-t-il dit. « S’ils sont entrés et que l’enquête
confirme que ça a été bien été le cas, ça veut dire qu’il y a eu dysfonctionnement et qu’il faudra prendre des dispositions pour que ça ne se reproduise pas »

J’espère bien tiens !! Manquerait plus que ça se re – reproduise pendant qu’on y est !

De son côté EDF nous assure que les intrus ont été immédiatement détectés par les forces de sécurité et leurs déplacements suivis sans qu’il ne soit décidé d’action de force en raison du
pacifisme des militants.

« En tout état de cause, personne ne se trouvait dans des parties sensibles des installations nucléaires »

Hum et la marmotte elle met le chocolat dans le papier alu, mais bien sur !! Donc si ils ont été repéré, expliques moi pourquoi personne ne les a arrêté ? Ah oui c’est vrai, c’est Greenpeace,
c’était tatoué sur leur front et affiché en gros sur leurs tenues donc pas de soucis à se faire les amis !  CQFD ! En tout cas moi, je vois pas d’autres explications, c’est bien connu, vous
êtes tous cul et chemise et vous adorez vous faire des petites blagues entre vous tout les quatres matins…

Quitte à me répéter tant pis on n’est plus à ça prêt : Mais vous nous prenez vraiment pour des cons c’est ça ?

L’heure est grave les amis, je crois qu’il est plus que temps de commencer à prendre conscience de ce qu’il se passe autour de nous, surtout pour des questions aussi importantes que
dangereuses comme le nucléaire…

Tagué , ,
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.