Le vote anti-démocratique

Je n’ai rien écrit durant cette campagne présidentielle, non pas que je n’avais rien à dire, bien au contraire mais je voulais d’avantage me plonger dans les programmes, me renseigner, suivre l’actualité politique du moment mais surtout me renseigner sur l’actualité passé parce que oui, il ne suffit pas de lire ce qu’il se passe actuellement pour tout comprendre, il faut remonter dans le passé !
Alors non, je n’avais pas forcément l’envie d’écrire à ce sujet car je ne serais pas la mieux placée pour en parler, pour expliquer mais tout cela m’a laissé le temps de me faire ma propre opinion, mes idées sur ce qu’il se passe actuellement, en faire un rapprochement avec ce qu’il se passe en Europe ou dans le monde. Bref me forger une conscience politique et devenir militante enfin presque, à ma façon en relayant des infos sur Twitter.

Si tu me suis sur ce réseau social, tu l’auras compris, je suis une écolo pour le parti des Vert, pour la "Norvégienne ménopausée". Beaucoup l’auront critiqué sur son physique, son look, ses lunettes mais finalement peu sur son programme.

Et puis est venu le Jour J, le moment ou l’on doit glisser le bulletin dans l’urne. On a tout plus ou moins soutenir un petit parti de par ces convictions, on reste quand même confronté à un dilemme.

Doit on voter pour le petit parti que l’on soutient sachant qu’il ne passera pas ou voter "utile" pour le parti ayant le plus de chance de battre l’UMP ?

Oui je me suis posée cette question, tout comme des millions de Français ce jour là, enfin j’ose le croire. Si je vote pour mon petit parti, cela veut dire que c’est une voix de moins pour le plus gros parti susceptible de battre Sarko parce que non, je ne veux pas repartir pour un second mandat avec lui. Mais si je ne vote pas pour mon petit parti, comment leur laisser une chance d’exister et de se faire entendre ? Ne pas leur donner de voix, c’est réduire d’encore plus notre démocratie au silence.

Parce que si on final, on en revient toujours aux deux même partis qui se battent (la Gauche contre la Droite), ou est réellement le choix ?

Alors j’ai fait ce que ma conscience politique m’a dicté, j’ai voté pour le programme que je soutenais et non pas contre un candidat parce que j’ai "encore"ce choix, ce luxe dont tant de pays sont privé même à notre époque.

Mais voilà qu’arrive le second tour et sa question fondamentale.

Votera t-on contre Sarko ou contre Hollande ?

Parce que oui, ne nous méprenons pas, hormis peut être les sympathisants pro Hollande et pro Sarko, les autres ne voteront pas pour un parti mais plutôt contre un candidat et ce qu’importe le parti !

Mélenchon appelant à voter contre Sarko, Eva Joly appelant une mobilisation pour la défaite de Nicolas Sarkozy, Poutou appelant à "dégager" Sarko le 6 mai, et quoi que l’on puisse dire, de très nombreux électeurs FN voteront eux aussi contre Sarko car il représente tout ce qu’ils exècrent !

Il y a encore bien sur les candidats qui ne se sont pas prononcés concernant ce second tour mais il est tout de même clair que le message restera plus ou moins le même, on nous demandera de voter contre un candidat plus que pour un candidat….

Alors moi j’ai envie de vous poser cette question, aussi simpliste puisse t-elle être :

Ou est le choix dans tout cela et donc par conséquent, ou est donc passé la "vrai" Démocratie si chère à notre pays ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

About these ads
Tagué , , , , , ,

8 thoughts on “Le vote anti-démocratique

  1. Wxug dit :

    Aïe aïe… Quelle question !

    Cela fait un moment que je me suis aperçu qu’une bonne idée, qu’une bonne volonté, qu’une bonne âme animée d’intention louable pour notre pays doit être validée par les gros parties pour survivre, sans quoi elle disparaitra dans les limbes, rapidement. Je n’aime pas ça, je ne me sens plus libre de mes choix démocratiques depuis fort longtemps. C’est un peu ce qui m’a poussé sur cette élection à me mettre en retrait. Et probablement à y rester.

    Puis-je ajouter que le destin de notre pays ne se joue pas que dans le choix de son président mais aussi et surtout dans celui des gens qui vont voter ou pas les lois qu’il proposera ? Oui, les législatives. A mes yeux, c’est là que ça se joue.

    • Izzie dit :

      Se mettre en retrais n’est pas forcément la solution non plus. Si tout le monde se met en retrait alors c’est sur que les petits partis n’auront bel et bien aucune chance !
      Certes il n’y a pas que le choix du Président mais si tu regardes ce qu’il se passe dans les autres pays, un seul homme peut faire la différence entre une dictature et une démocratie (Russie, Syrie, Corée du Nord….). Il n’y a qu’un seul pas à franchir alors oui, cela reste quand même important.

      Ensuite il y a les législatives qui sont très importantes, cela permet de donner des voix aux petits partis comme le Parti Pirate qui sortent de l’ombre, de parler pour le peuple mais c’est un tout, ce n’est pas l’un ou l’autre…

      • Wxug dit :

        Je précise, je suis en retrait car aucun des petits ou des grands partis ne me représentent vraiment, du moins je n’ai entendu (leur laisse-t-on vraiment la parole déjà ?) aucun argument qui me conviennent.

        Notre pays est quand même verrouillé par une constitution et des gens qui veillent dessus, heureusement. Ça et l’Europe. Je ne pense pas qu’on puisse basculer si sèchement sans avoir un coup de bâton qui vienne de quelque part.

        Ce n’est pas tant un tout. L’un peut contrarier l’autre, de façon certaine et parfois même de façon assez radicale.
        Ce sont les lois qui régissent nos vies, pas les présidents qui se succèdent. Le truc, à mon humble avis hein je ne veux contrarier personne, étant que ces lois soient votés par des gens de confiance, honnêtes et dévoués à la cause qu’ils servent.

        C’est ça la démocratie. Le président, c’est la république.

      • Izzie dit :

        Tu dis que ce que tu as entendu des programmes ne t’a pas convaincu, mais t’es tu fié aux médias pour cela ou es tu allé chercher les programmes directement dans les partis ? Parce qu’entre "les programmes" si on peut appeler cela comme ça que l’on a reçu chez nous et leur "vrai programmes" sur leurs sites, il y a tout un monde ! Quand aux médias, à les écouter, il n’y avait que soit la Gauche, soit la Droite (et comme tout les grands patrons des médias sont des amis de Mr Sarko, je te laisse tirer les conclusions par toi même). Quant à l’émission de Pujadas, c’était tout bonnement un grand cirque médiatique sans intérêt et complètement vendu !

        J’ai envie de te répondre, prend garde, le coup de bâton n’est pas loin… Il n’y a qu’a voir ce qu’il se passe en Grèce, au Portugal, en Espagne, en Italie (nous sommes les prochains sur la liste).
        Croire que nous sommes si bien "protégé" par la constitution est utopique surtout depuis que ce sont les économistes qui "gouvernent" nos dirigeants.

        Quant à minimaliser l’importance d’un seul homme à la tête de l’état…. As tu oublié ce qu’Hitler fût élu Chancelier ? Et pourtant il est devenu un dictateur comme tant d’autres depuis…

        Il ne faut ni négliger les présidentielles et l’implication que cela peut avoir sur la vie des Français, ni les législatives, c’est tout ce que j’aurais à dire…

  2. latrentainequelleaubaine dit :

    Alors que préconises-tu…? pour une "vraie démocratie" ?

    • Izzie dit :

      Suivre ces idées et ces opinions, c’est certes plus difficiles maintenant que l’on se retrouve confronté à seulement 2 candidats mais au final la question est quel gouvernement veut on ? Bien sur on peut aussi voter blanc pour exprimer son mécontentement mais le problème est que notre République ne prend pas en compte ces votes comme étant une protestation…
      Et puis ne l’oublions pas, il y a encore les législatives à venir, je ne dis pas que cela fera des miracles mais on a notre mot à dire et ou l’on se doit d’exprimer nos convictions à nouveau !

  3. Babidji dit :

    je suis d’accord avec Wxug sur un point les legislatives sont encore + importantes que les présidentielles … si le parlement est à l’opposé du président ça découlera sur un gouvernement de cohabitation et là bonjour les dégâts ! nos votes pr les legislatives est tout aussi important voire plus !

    • Izzie dit :

      Je n’ai jamais dit le contraire mais quand on voit ce qu’est prêt à faire un homme pour rester au pouvoir, on peut être en proie à se poser des questions si il enchaine sur un second mandat ?
      Et durant toute cette campagne présidentielle, as tu réellement eut l’impression d’avoir un réel choix quant aux candidats qui seraient élu au second tour ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.