La reconversion professionnelle, un vrai parcours du combattant !

Lorsque l’on a 30 ans  (à 21 jours près) et que l’on doit choisir une formation pour se reconvertir, cela relève presque du parcours du combattant façon les 12 travaux d’Astérix voir même pire !

Je te refais le topo, il y a quelques temps maintenant, on peut même dire mois, je t’avais parlé de cette formation Community Manager qui se présentait à moi et toute mes interrogations en découlant. Bon je te rassure, je n’ai pas encore eut la révélation qui fait que je me pose moins de questions, bien au contraire ! Non c’est même PIRE !! Parce que maintenant, non seulement je me pose des questions concernant ce possible choix de carrière mais vient rajouter à cela la possibilité de faire un BAC + 3 Alternance en communication ou pourquoi pas (mais alors là, c’est beaucoup plus hypothétique) une Alternance GRETA Web designer ? Bah oui, c’est que ça bouillonne en haut dans mon cerveau…

Quand les recherches d’emplois n’avancent pas ou alors si mais avec des mails de réponses négatives qui s’entassent dans ma boite mail, il faut bien se faire une raison : Formation il me faudra pour travailler dans l’avenir. C’est que j’aurais presque un Maitre Yoda qui me chuchoterait des mantras dans l’oreille, j’ai bien dit presque… Et reprendre une formation à 30 ans, ça fait comment dire, mal au cœur / peur / te fait te remettre en question / te poser tout pleins de questions / dur à avaler comme pilule. (Rayer la mention inutile). Bon dans mon cas, ça fait un peu tout ça à la fois ! Bin oui, j’ai l’impression d’avoir échoué tout ce que j’ai entrepris alors que si je fais le bilan, j’ai arrêté le cinéma parce que je n’étais plus emballée, j’ai dû arrêter le spectacle parce que mon dos m’a lâché, on ne dirait pas comme cela mais c’est quand même sacrément différent de l’échec ! (Merci à mon homme de me l’avoir rappelé cette semaine alors que j’étais plus bas que terre).

Ni une, ni deux cette semaine, j’ai essayé tant bien que mal, plutôt mal que bien d’ailleurs, de me renseigner sur les Alternances qui pourraient m’intéresser et la je retombe presque toujours dans le même schémas, des quelconques écoles (payantes) qui proposent dans mon cas des DEESCOM (DEES communication) de niveau donc BAC + 3 en Alternance (donc formation non payante) et qui ne sont pas reconnu par l’État (mais c’est un diplôme de FEDE soit disant reconnu au niveau Européen or la FEDE se trouve en Suisse qui n’est pas un pays Européen, cherchez l’erreur…).

Bon c’est bien beau tout cela mais comment s’y retrouver niveau professionnel ? Je veux dire, est ce que les agences évènementielles ou les entreprises reconnaissent ce diplôme ? Est ce que cela me permettra de trouver du travail un fois l’alternance achevé ?

Bin oui, rappelons quand même que je n’ai plus 20 ans et que mon objectif n’est pas d’avoir un diplôme de plus pour faire beau sur mon CV mais une formation qui me sera vraiment utile pour trouver du travail.

Alors ni une, ni deux, je prends les choses en main, je trouve un site, puis deux, puis trois, puis en fait bien trop pour arriver à m’y retrouver et savoir ce qui me sera utile à MOI !

Là je trouve une école, ISEFAC pour ne pas la nommer, leur site te propose de t’inscrire pour la prochaine réunion d’information concernant la formation que je "convoite". Pas de problème jusque là, je m’inscris, je remplis le dossier qu’il demande et on verra bien.

Sauf que la réunion d’information n’en était pas une ! Enfin si tu comptes la petite présentation par vidéo projecteur de 25 min ou l’on t’assomme à coup de 89% de nos étudiants ont reçu le diplôme (oui mais est que 89% de vos anciens étudiants sont en CDD ou CDI actuellement ?) Sur ce, direction l’entretien individuel de 5 à 10 min pour juger de ta motivation (non mais c’est une blague ?) et du test d’admission de 50 à 60 min…

Hum hum, bon alors déjà, j’étais clairement la seule présente de plus de 26 ans dans la salle, que tout les autres sortaient tout juste de leur BTS donc allez, maxi 22 ans au plus vieux d’entre eux (il y avait bien 3 jeunes hommes présent). J’étais clairement la seule avec un passé professionnel de plus de 8 ans derrière moi et qui plus est, ne sortant pas de BTS (note que c’est important pour comprendre le déroulement de l’entretien).

Durant l’entretien, on ne me pose étonnamment pas de question sur mon profil atypique (cinéma – spectacle), d’ailleurs j’ai à peine eut le sentiment que ce dernier m’écoutait ou faisait attention à moi. J’explique mon parcours, mes ambitions professionnelles expliquant que pour moi, l’alternance présentait le meilleur moyen de combler mon manque d’expérience dans ce domaine et d’acquérir les connaissance manquantes nécessaire à ce poste, sur ce, moins de 4 min plus tard il me demande : mais pourquoi le choix de l’alternance ? Euh non mais sérieusement !? Il m’a bien demandé cela ? Je veux dire, je lui ai expliqué ce point ci moins de 4 min avant mais si au lieu d’être resté bloqué plus de 3 min sur "il manque le mot évènementiel dans votre intitulé du CV" il m’avait écouté, on avancerait peut être… Donc rebelote je lui re explique, il note 3 pauvres trucs sur sa feuille et c’est terminé. Merci pour l’entretien, veuillez vous présenter dans la salle d’examen. En tout, 5min d’entretien, aucune vrai question de sa part, je le sens même pas présent avec moi… Hum ça promet !

L’examen alors quant à lui se comporte d’un QCM culture générale, à comprendre que des question d’ordre économique et vote de loi, une partie média et communication, une analyse d’image (quand tu n’en as pas fait depuis plus de 9 ans et que tu n’y est pas préparé, c’est la joie!) et une partie QCM d’anglais expression et grammaire. Étrangement c’est sur la partie anglais ou j’ai été le plus à l’aise contrairement à ce qu’il en aurait été il y a 10 ans…

Ce que cela va donner, aucune idée !! Résultat dans 10 jours au pire des cas ma candidature n’est pas retenue au meilleur je suis admise mais même si je suis admise, je dis bien si, je ne sais même pas quoi penser de cette formation ni même si j’ai vraiment envie de la faire ?! Je veux dire, je me suis présentée à une journée d’information, j’en ressors en ayant passé des tests d’admissions et n’eut aucun renseignements de plus que ce que l’on trouve sur leur site, bref j’ai limite encore plus de questions et finalement pas de réponses ou peu !

Résultat, je ne sais toujours pas ce qui est le mieux pour moi entre :

IFOCOP Community Manager (ou j’ai quand même eut quelques bons échos toutes formations confondu)

DEES COM oui mais dans quel centre de formation ? Quelle école ?

un GRETA Webdesigner ? (Là encore, j’ai eut de bon échos de ce centre de formation, mais la seule formation qui pourrait m’intéresser n’est que celle ci ! )

Alors je fais appel à toi, internaute de plus de 30 ans qui toi aussi est en galère de recherche de formation ou l’a été ou que tu as juste pitié de moi, si tu as des conseils, des avis, des expériences à partager, fais toi connaitre, je t’en serais éternellement reconnaissante !

Rendez-vous sur Hellocoton !

About these ads
Tagué , , , , , , ,

49 thoughts on “La reconversion professionnelle, un vrai parcours du combattant !

  1. Sophie-Mum dit :

    Désole j’ai tout lu oui tout et je ne peu pas t’aider pas que je suis trop jene mais que je ne suis pas en période de reco bon courage et tiens nous au courant des ces "test" meme s’il s’ont négatif tant mieux pour toi je pense

  2. Véro dit :

    Alors moi aussi je suis en reflexion sur ma reconversion… Mais j’ai 37 ans, et j’ai déjà fait une première reconversion. Ce que je pourrais te conseiller c’est de prendre contact avec des professionnels, dans le type d’entreprise où tu aimerais travailler afin de voir avec eux quelles sont les formations qui les interesse lorsqu’ils embauchent. Si tu es inscrite à Pole Emploi tu as aussi la possibilité de passer quelques jours en entreprise pour te faire une idée (ils appellent ça Evaluation en Milieu de Travail). Et rassure toi la question de l’age n’est pas une barriere je pense, les professionnels aiment bien aussi embaucher des personnes qui connaissent déjà le monde du travail même dans une autre branche, pas seulement des jeunes qui sortent de l’ecole.

    • Izzie dit :

      Merci de partager ton expérience ! C’est vrai que le questionnement de la reconversion est bien différente à nos "ages" que lorsque l’on a 20 ans. On a besoin de travailler et rapidement.
      J’essaierais de voir avec Pôle Emploi pour ces EMT mais je ne compte pas trop sur leur aide, j’ai déjà du pleurer pendant plus de 3 mois pour avoir un bilan de compétence mais surtout ma conseillère se fiche de m’aider ou pas, la preuve, je ne l’ai toujours pas revu depuis Janvier ! C’est dingue quand on y pense.
      Le problème dans mon cas est vraiment d’arriver a rentrer en contact avec ces professionnels, ils sont plus que difficile à joindre… Une piste à suivre en plus ! ^^

  3. Pas facile la reconversion professionnelle à 30 ans (J-12 pour moi !!!).
    Je sais ce qu’il en est, je suis passée par là.
    Ce n’est pas facile de trouver une formation sérieuse qui débouchera sur un job et non au pôle emploi. Moi, personnellement, j’ai été recalée à l’entrée en école d’auxiliaire de puériculture car j’ai un niveau d’étude trop élevé!!! Bah oui, mais moi, j’avais mis tous mes espoirs dans cette formation. Comme toi, j’aurais été la doyenne de la promo mais ça m’était égal puisque je voulais cette formation. Comme personne ne voulait de moi, j’ai obtenu un agrément d’assistante maternelle.
    Tout ça pour te dire, qu’en fin de compte, j’ai du me débrouiller toute seule. J’ai du faire confiance à mon instinct. Pour moi verdict au mois de septembre quand j’accueillerais mes petits loulous. En espérant que je ne me sois pas planter de job :-s
    Bon courage dans tes réflexions!
    Bises

    • Izzie dit :

      Je suis sure que tout se passera bien pour toi en septembre !
      C’est quand même fou que l’on t’ait recalé parce que tu avais "trop" de diplôme, c’est quoi cette discrimination ?
      Plus ça va et plus je me dis que la formation professionnelle IFOCOP ou GRETA reste pour moi la meilleure solution !
      Affaire à suivre donc !

  4. L. dit :

    Honnêtement la formation qui t’apportera le plus de travail c’est webdesigner. Je suis moi-même en DEESCOM et j’envisage déjà de me reconvertir car je trouve que ça ne débouche sur rien du tout… Bon courage en tout cas ce que tu vis est très difficile !

    • Izzie dit :

      Hum très bon à savoir concernant le DEESCOM !! Le webdesign j’y pense mais je ne sais pas encore si cela me plaira ou pas, est ce qu’il n’y a pas trop de concurrence ?
      En tout cas, plus ça va, et plus cela se jouera entre Community Management et Webdesign.

  5. Claudia dit :

    Juste un petit message pour te dire que mon copain à fair le DEESCOM à l’ISEFAC, et franchement si tu as une autre possibilité je te conseillerais de ne pas choisir ce "diplôme", qui n’en est pas vraiment un puisque non reconnu par l’état.
    Dans sa promo je ne saurais pas te dire s’ils ont trouvé du boulot, et qui plus est dan sla com, mais en tout cas pour mon homme son diplôme n’a jamais été reconnu en entreprise et c’est vrai que c’est dommage de faire un an d’étude "pour rien"….
    En tout cas je te souhaite bon courage, je me suis déjà "reconvertie" il y à quelques année (bon je n’avais que 19 ans) pour passer de l’orthophonie à des études de gestion, et même maintenant je ne suis pas sûre de mon choix, donc j’imagine ce que tu traverses! :)

    • Izzie dit :

      C’est bizarre mais cela ne m’étonne pas du tout ! Rien qu’au déroulé de cette journée "d’information" ou à aucun moment on ne nous a parlé des anciens élèves, je ne la sentais pas trop cette formation !
      Je trouve cela bien que tu te sois rendu compte de suite que ta formation initiale ne te convenait pas. Beaucoup ne le réalise qu’une fois leurs études terminées à bac + 4 ou bac + 5 !
      Je te souhaite la réussite dans tes études ainsi qu’à ton homme ! :-)

  6. Kandygirl dit :

    Si ça peut te rassurer (ou pas) j’ai 5 ans de plus que toi et je ne sais toujours pas vers quoi me tourner professionnellement, j’ai un parcours pro un peu éclectique et franchement aujourd’hui je ne saurais même pas vers quel type de formation me diriger.
    Donc je chope les opportunités de travail quand elles se présentent, en général c’est toujours en rapport avec les langues, et je m’adapte. Je vis un peu au jour le jour même si ça m’angoisse parfois. Je ne sais jamais de quoi demain sera fait.
    Bon courage à toi !

    • Izzie dit :

      Je ne sais pas si cela doit me rassurer ou pas mais en tout cas cela est bien représentatif d’un problème propre à notre pays concernant la reconversion professionnelle !
      J’espère que tu pourras trouver la formation et la stabilité qui te conviendront un jour ! D’un autre côté, je me dis que cette stabilité avec les CDI est amené à disparaitre au long terme et que tu auras un long train d’avance par rapport au reste d’entre nous !!
      Merci pour ton témoignage !!

  7. Delphine dit :

    Moi aussi reconversion pro avec le greta en pâtisserie, après 11 ans dans le domaine pro de l’enfance …

    Je ne me suis pas posée la question alors, je te dirais fait les choses même si ça fait flipper …
    Si tu es seule, fonces et ne te retournes pas, ne te questionnes pas, vas vers ce que tu aimes, dis les choses avec passion parce que moi, je fais ce choix mais avec 4 bouches à nourrir …

    Et puis, il y’a les financements, hyper galère, reçu pour la formation mais j’attends de savoir si on me la paye … Sinon, je reprends mon ancien boulot.

    Je ne reviendrais jamais en arrière, ça sera juste une pause et je redemanderais l’année prochaine cette formation auprès du greta et espère retourner au Lycée à 35 ans !

    Courage !

    • Izzie dit :

      J’espère sincèrement que tu auras ton financement pour ta formation !
      De mon côté, la situation est plus simple vu que je suis sans enfant et en couple, c’est ce qui me permet de "foncer" plus facilement aussi.

      Après c’est surtout le choix de savoir quelle formation me conviendrait le mieux, quel métier ais je envie de faire ?
      Après la publication de ce billet, je commence à avoir une meilleure vision et à "savoir" quoi faire !

      Courage à toi aussi !!

  8. Delphine dit :

    Oh la la … mon dilemme du moment ! 33 ans, mon deuxième petit bout qui vient d’arriver et l’envie de faire autre chose ! J’ai un bts en communication, ai toujours trouvé du boulot plus ou moins en rapport avec ma formation mais m’étant éloignée de Paris, il est moins évident de trouver dans ma branche… Du coup, je pense à me reconvertir mais dans quoi ?! J’ai bien quelques idées mais pas évident de se dire qu’on va faire le bon choix ! Et effectivement, le Pôle Emploi n’est pas forcément notre meilleur allié !
    Alors bon courage, prends le temps de la réflexion et suis ton instinct et tes envies ! ;-)

    • Izzie dit :

      Est ce que tu as demandé à Pôle Emploi un bilan de compétence ? Je sais que les conseillers qui t’aident vraiment sont vraiment rare et qu’il faut trouver par soi même toutes les réponses !
      Tu as raison sur une chose, il faut vraiment que je suive mon instincts et mes envies !! :)

  9. Bon… Je n’ai pas 30 ans mais je me permets de commenter tout de même ^^ J’ai un master en com’, avec une spécialité web…Je me charge de tout ce qui est community management dans une grande médiathèque (entre autres)…donc je me dis : pourquoi tu ne passerais pas par l’université pour te former aux métiers de la com ? A 30 ans, tout n’est pas perdu. Il y en avait même pas mal dans mes anciennes promos qui avaient 30 ans alors que j’en avais que 20… Comme c’est l’université, ce n’est pas "cher" contrairement aux écoles, tu as des cours théoriques et pratiques…Et des stages…Ce te permet de faire le plein de compétences et surtout de savoir rapidement si ça te plaît ou pas.

    • Izzie dit :

      Le problème de la fac à 30 ans, c’est que le cursus en tant qu’étudiant est bien plus "long", la fac ne propose que très rarement des alternances et j’ai un loyer à payer donc besoin d’argent pour vivre mais surtout, j’ai envie de retravailler très rapidement !

      Cela fait plus de 8 ans que je suis sur le marché du travail, retourner sur des études "longues" – pour ce que je vise cela correspond à 2 – 3 ans d’études supplémentaire, ce n’est pas évident à gérer financièrement…
      Et je dois aussi t’avouer que j’ai un peu peur que l’enseignement y soit bien trop théorique et que finalement peu adapté par rapport aux réalités du marché du travail ?
      C’est un peu toutes ces raisons réunis qui font que je me tourne vers une formation plus professionnelle et rapide !

  10. nat dit :

    Bon courage pour la reconversion. Je suis moi aussi en train d’en faire une après avoir obtenu un doctorat de chimie et avoir cherché du travail pendant 1 an sans résultat… Du coup je fais plusieurs choses à la fois car moi aussi j’ai du mal à choisir.
    J’ai pas mal de copains qui font webdesigner et sont engagés même en train de faire la formation

    • Izzie dit :

      Merci pour ton message !
      C’est bon à savoir concernant tes amis en webdesign ! J’hésite encore pas mal car je ne sais pas si ce travail me "plairait" concrètement mais je pense que c’est une questions à développer effectivement !
      J’espère que tu trouveras facilement ce que tu veux faire ? Tu hésites à t’orienter dans quels domaines ?

  11. Julie dit :

    Salut,
    Moi qui bosse dans le milieu que tu "convoites" je te dirai déjà de chercher s’il y a du boulot dans les métiers que tu vises. Community Manager, c’est à la mode, ok mais maintenant quand tu vois tous les jeunes qui sortent des écoles et qui se sont spécialisés dedans et qui en plus sont des "digitals natives"… Je dirai que ce n’est pas la bonne direction surtout que de plus en plus, le CM est fait maison.
    Perso, je pencherai pour webdesigner, parce que tu peux travailler pour une agence, une entreprise ou être à ton compte, parce que webdesigner ça ne s’improvise pas, (pas comme CM, enfin c’est ce que pense bcp de personnes qui font ça) et que cela demande des connaissances techniques. Travaillant souvent avec des webdesigners, la demande de bons éléments est nettement supérieure aux autres métiers que tu vises.

    Voilà pour ma vision, mais ça ne reste que ma vision, dans tous les cas la communication est un secteur assez bouché mais passionnant quand tu trouves ta place :D
    Bon courage pour la reconversion, c’est clairement pas facile mais j’ai l’impression que c’est l’un des plus grands maux de notre décennie !

  12. Izzie dit :

    Tu as bien raison sur un point, la reconversion professionnelle est bien un des plus grands maux de notre décennie !
    Je sais que dans peu de temps, les écoles vont faire des cursus CM mais ce n’est pas réellement encore le cas, donc je me dis que cela pourrait être bien d’être dans les précurseurs, un tremplin pour faire webdesign par la suite.
    La formation CM propose des cours de CSS – HTML and co et cela pourrait être une bonne base à acquérir pour évoluer par la suite. C’est ce dont je réfléchis depuis 2 jours en fait car je suis bien consciente que ce métier va évoluer, muter et qu’il faudra évoluer avec lui.

    Et puis moi aussi je suis une digitale native,bon d’accord version dinosaure je te l’accorde ! ;-)
    J’ai connu l’Atari 2600, le minitel, ait été connecté sur le net parmi les premières en 96, au lycée j’avais même trouvé le moyen de "télécharger" les sites internet sur disquettes et de les "revendre" aux copains de classe !

  13. Marioneti dit :

    Courage Izzie! 29 ans et demi et j’ai failli passer par la reconversion il y a quelques mois….Rien que d’y penser, cela me donnait le mal de tête car je voulais TOUT faire, webdesigner, community manager, SEO…. car tout est intéressant et utile de nos jours. Je viens tout juste de trouver un poste de webmarketing et community manager dans sune boîte de conseil pour plusieurs clients (et j’ai été recrutée par Viadeo!). Pour me situer, j’ai un bac +5 marketing et 3 ans d’expérience en webmarketing de fidélisation… donc j’ai un peu cotoyé les webdesigners et les community managers.
    Il n’y a pas un métier plus intéressant qu’un autre, tout est une question de feeling. Après, les webdesigners que je rencontrais voici le point négatif qu’ils ressentaient sur leur métier: il faut tomber dans une bonne agence, avoir des projets intéressants, souvent ils se sentaient un peu frustrés car les projets ne demandaient pas bcp de créativité, avaient trop de contraintes… Mais bon il faut un peu de tous les projets :-) Le community management est très en vogue et en expansion, il y aura de plus en plus d’offres je pense, et ça bouge si vite sur le net, c’est toujours intéressant! Et moi je considère que 30 ans, tu n’es absolument pas "vieille", tu fais partie des "digital native", suffit de s’y intéresser,…un de mes meilleurs webmasters avait 40 ans, c’est toujours la passion qui t’anime d’abord…
    Tu as raison de chosir l’alternance si tu peux, bien plus enrichissant (moi j’était en IAE, pas d’alternance). Et n’aies pas trop peur de la formation, elle te donne surtout des "bases", après tu apprends surtout sur le tas, en entreprise, en lisant des livres, des magazines…. Quelque soit la formation que tu choisiras, tu en ressortiras forcément avec quelquechose je pense, et le reste se fera en pratiquant ;-) Par contre tout mon courage et mon admiration vont vers toi si tu es prise dans cette école, où les personnes posent des questions à des réponses que tu as déjà données lol Et oui tu l’as peut-être oublié, mais il a les "bons profs" qui t’écoutent et intéragissent, et les "mauvais profs", qui récitent leurs cours mais ont rarement pratiqué… ;-) Allez courage, on croit tous en toi!! Si tu as des questions n’hésites pas.

    • Izzie dit :

      Tu as raison, tout bouge tellement vite dans le web et tu me confirmes ce que l’on m’avait déjà dit concernant le webdesign ! Tout est intéressant et tout donne envie mais après il faut connaître toutes les subtilités de chaque métiers pour savoir ce qui nous convient le mieux !
      C’est vraiment bien que tu aies pu trouver un poste qui t’intéresse sans passer par une formation ! Est ce que ton travail correspond à tes attentes ?

      Ne t’en fais pas pour la formation alternance DEESCOM, j’ai déjà une petite idée du courrier de réponse que je leur adresserais si je suis admise… C’est vrai que j’avais oublié qu’il pouvait y avoir des "bons et des mauvais" profs ! LOL ;)

  14. So dit :

    Si tu t’orientes vers le webdesign, attention aux formations qui ne sont pas toutes de bons niveaux. Une valeur sûre c’est l’école des métiers de l’image des Gobelins. Je suis moi même webdesigner sortie de cette école. Je suis indépendante et chaque fois que je me présente en agence pour un entretien, c’est une carte essentielle, un gage de sérieux et de qualité.

    • Izzie dit :

      L’école des Gobelins est la "Mecque" de toute les écoles de l’image (photographie – webdesing – graphisme) !
      Je crois que trouver la bonne formation, accessible selon notre parcours professionnel devient un vrai challenge !! Pas facile de s’y retrouver lorsque l’on n’est plus dans le "circuit" scolaire ou que notre formation initialle ne correspond pas tout à fait aux critères de recrutement des écoles…

  15. Sartorius dit :

    Hello o(^▽^)o
    C’est vrai que c’est pas evident de se retrouver avec des personnes de dix ans de moins. Mais oublie pas que tu connais plus ‘la vie’ tu as plus de maturite face aux situations. Ma mere est devenu infirmiere a 49 ans, elle etait plus agee que certains de ses profs.
    Btw, en parlant de web design, je ne sais pas si tu connais le ‘site du zero.’ Va faire un tour dessus, j’ai eu plusieurs cours de CSS HTML mais rien n’est mieux explique que la.
    Voila voila.
    Bon courage ( T_T)\(^-^ )

    • Izzie dit :

      Bonjour Sartorius !

      Tu pourras dire à ta mère qu’elle a toute mon admiration !! Ça y est, elle est mon nouveau modèle !!
      C’est vrai que l’âge nous apporte une expérience de vie et une détermination supplémentaire, une "rage" de réussir que l’on n’a pas forcément à 20 ans.

      Encore merci pour ton conseil concernant le site du zéro, on m’en avait parlé justement ce vendredi ! ;)

  16. nyfea dit :

    Alors ton article m’interesse puissance 1000 parce qu’au final j’ai les memes interrogations.
    Je ne connais pas ton parcours scolaire précis mais moi ayant un BTS assistant de direction et ayant toujours voulu bosser dans la com je suis à la recherche d’une formation dans la com mais à distance et alors autant te dire que c est encore plus le parcours du combattant.
    Disons que les trois formations proposées sont bien diféerentes les unes des autres, je suis egalement tres attirée par le metier de community manager mais est ce que les possibilités d’emplois sont plausibles? Je ne sais pas… Le DESS com comme toi j’y ai pensé mais comme toi je me suis retrouvée à la question "est ce reconnu par les employeurs" bref moi je suis au point zero en plus dans un departement ou il y a pas de formation en alternance ou encore en cours du soir alors genial…
    Pour moi le plus faisable est celle de webdesigner (et ca aussi j’y ai pensé) = on a trop de point commun!
    Enfin je comprend carrement c est exactement ce que je dis à tout le monde, à presque 30 ans la reconversion c est chaud surtout quand on est entré dans le monde du travail :(

    • Izzie dit :

      Bonjour Nyfea,

      Ne désespère pas !! Je suis sure que tu arriveras à trouver un formation qui te conviendra et que tu pourras faire ? As tu moyen de "bouger" en France dans de la famille ou amis par exemple pour te rapprocher d’un centre de formation ?
      Je ne me suis pas renseigner concernant les formations à distances mais as tu regardé celles proposées par le CNED ?
      Bon après c’est sur que cela demande encore une plus grande motivation car il faut travailler chez soi et "seule" mais cela pourrait être une solution.

      Je ne sais pas si tu as lu le commentaire de Claudia qui parlait du DEESCOM mais perso cela m’en a bien dissuadé, à part peut être si tu es dans l’école reconnu par les agences évènementielles – communication. (Ne cherche pas, il doit n’en y avoir qu’une qui est ultra select !)

      Courage en tout cas dans ta recherche et garde le moral surtout !! ;)

      • nyfea dit :

        Mais je n avais pas vu ta réponse (la loose 1 ans apres)
        Pour te repondre (parce que oui j’en suis au meme point)
        Pas trop le moyen de bouger
        Peu de formation au cned et c est pas faute de leur demander

        Travailler chez moi oui j’ai fait mon bts au cned :)

        Je n ai pas lu l article sur le DEESCOM mais au final moi aussi j avais lui pas que des bons avis sur le cursus
        Ca donne quoi du coup toi?

  17. Alexis Pplume dit :

    oH Là là miss! vaste sujet que la reconversion professionnelle.Ton parcours, tes questionnements et tes errances passées me touchent. Je n’ai pas tout à fait 30 ans, mais après des études passion ( la littérature, et la gestion de projets culturels), tout comme toi, il m’a fallut me remettre en question.
    Se regarder droit dans le miroir, en essayant de découvrir ce pour quoi on est fait, alors que précisément nos passions passées ne nous ont intéressées qu’un temps, n’est pas chose aisée.

    Tout comme toi, je connais le gros lâchage de dos (alitée, hospitalisée, sous médocs, antalgiques et décontractants)…La faiblesse lombaire est là, il va falloir apprendre à vivre avec…
    Tout comme toi, je connais ce gros sentiment de gâchis… d’avoir perdu bcp de temps et d’énergie…

    Mais crois mois ce n’est qu’une phase! tu vas finir, par une stratégie d’élimination, à voir ce qui te convient le mieux dans tous les métiers de la comm’.

    Si j’étais toi, je tenterai la formation de webdesigner du greta ne serait ce que parce que tu peux prétendre à un financement partiel du pôle emploi.
    Après, pas de secret dans ces métiers, c’est réseau, corporatisme et copinage! il va falloir être la meileure sur ce coup là.
    Moi, je crois en toi!
    et tant pis pour les écoles fumeuses! au droit d’entrée exorbitant!

    Bon courage dans tes démarches

    • Izzie dit :

      Merci pour ton commentaire et ton billet !! ;)
      Tu as bien raison, finalement le plus difficile n’est pas de trouver la formation (même si cela s’avère difficile) mais de savoir quoi faire, de trouver ce qui nous plait et dans lequel l’on se verrait s’épanouir professionnellement !
      Finalement, se regarder dans la glace et se poser les bonnes questions est de loin le plus douloureux mais ça en vaut le coup n’est ce pas ?!
      Que fais tu de ton côté, as tu trouvé ce pourquoi tu étais faite ?

  18. lialia dit :

    J’aurais pu écrire cet article mais version belge. Moi, j’ai 31 ans, un bébé, un diplôme de traductrice et comme toi, je cherche à me reconvertir dans le web…Bon courage à toi!

  19. Biscut-Sumie dit :

    J’en suis à ma 2ème reconversion, la 1ère : du commercial à l’informatique, c’est bien passée (c’était en interne, dans la boite ou je bossais, c’est probablement pour ça que j’ai réussi sans difficultés).

    Là 2ème, à 36 ans, de l’info. vers l’intégration web & le webdesign, est récente, et je dirai tout n’est pas rose….. dans l’univers du multimédia…

    Dis toi que la concurrence est rude. Tout le monde s’accorde à dire que mon profil est intéressant sauf que…. En France c’est difficile, quand on a une étiquette de s’en débarrasser. Il faut donc se battre…
    Je ne veux pas te décourager mais réfléchis bien. Tu peux réussir les épreuves d’admission, obtenir ton diplôme, mais le travail suivra t’il ???
    Pour le webdesign tu seras en concurrence avec les étudiants d’écoles d’art (ex Gobelin), pour l’intégration, le développement, c’est technique… Une formation type Greta ne prépare pas comme un BTS. A la fin de ta formation, tu te retrouveras en concurrence avec des étudiants qui auront 2 ans de formation derrière eux…

    Ne te lance pas dans cette formation sans être motivée à 200%, ou par effet de mode.
    Mais si c’est vraiment ce que tu veux faire : Fonce ! : )
    En tout cas : Bonne chance à toi et si t’as des questions n’hésite pas ;o)

    • Izzie dit :

      Je vois ce que tu veux dire par rapport à la partie intégration, développement, le côté technique de cette profession !
      Je m’interrogeais car je ne sais pas si j’aimerais vraiment cela parce que finalement, je connais très mal le travail concret d’un webdesigner au quotidien !
      La concurrence, je connais, dans le milieu du spectacle, ce n’est pas non plus ce qui manque et quelque part, c’est ce qui rend ces professions si intéressantes, devoir s’améliorer et évoluer tout le temps est un excellent moteur.
      Je peux te rassurer sur un point, je ne me lancerais pas dans une formation par effet de mode mais plus par "passion" et par envie !!

      Qu’as tu choisit de faire comme formation finalement ? Où en es tu à présent ?

      • Biscut-Sumie dit :

        J’ai conservé mon job de départ (alimentaire) et auto-entrepreneur en plus, mais cumuler les 2 c’est galère….

        Pour info : le webdesign c’est un métier qui demande un investissement financier et personnel important ex. logiciels : Photoshop, Illustrator, Dreamweaver (ou autre), matériel (pas un vieux coucou côté machine pour pouvoir faire tourner les logiciels), une veille permanente, pour être informé de ce qui se fait, etc…

        Attention au choix du centre de formation, méfies toi des avis d’anciens élèves recommandé par le centre que tu choisiras, débrouilles toi plutôt pour en trouver par toi même. Tu pourrai avoir des surprises. N’oublies pas que les centres font avant tout du business…

        Un conseil apprends par toi même avant de te lancer : ça te donneras un aperçu (si ça te plaît ou pas). Et en plus, y’a de fortes chances que tu te retrouves avec des pers. qui ont un minimum de connaissances… Pourquoi tu fais pas un mini site statique ?
        http://www.siteduzero.com/tutoriel-3-13666-apprenez-a-creer-votre-site-web-avec-html5-et-css3.html
        – > J’ai appris par là, moi suis "autodidacte" la formation c’était juste pour valider : )

        Regardes les offres d’emplois (y’a beaucoup d’emplois masqués dans la profession….). Les offres de stages ne manquent pas pour le webdesign ce qui n’est pas forcément le cas des développeurs par ex.

        Renseignes toi aussi avec qui seras tu ? des chômeurs, étudiants, pers. en CIF ???
        Ca à l’air de rien, mais me suis retrouvée avec des sans emplois, présents car le pôle emplois les avaient envoyer et qui n’en avaient rien à foutre. Moi j’ai du batailler pour avoir ma formation et voir comment certain me l’ont saboté c’est abusé…

        On récap’ :
        – Contact des pro du métier
        – Regarde les offres d’emplois
        – Crée un site
        – Ensuite pour le centre : compare les programmes, demandes à voir les supports de cours, cherches d’anciens élèves
        Tout ça car s’ils avaient refusé on leur aurait sup. des indemnités…

      • Izzie dit :

        Merci encore pour tout tes conseils !
        Effectivement, je cherche surtout des conseils via les webdesigners plus que par les "dires" des écoles. Je m’en méfie un peu (beaucoup). ;)
        Je eut connaissance du site du zéro et le programme de la journée était justement de me créer un petit site pour apprendre et qui sait, peut être que plus tard je pourrais refaire le design de mon blog en code CSS !?

  20. emilie dit :

    ça me parle aussi, moi meme 31 ans , un bébé de 5 mois, tout juste separé de mon ancien boulot ( assistant dentaire avec un tyran !!) et la rebelotte case depart.
    je vais surement me lancer dans le concours infirmiere ( trois ans d’ecole apres ) si je le reussi bientendu .
    ça va etre dur de gerer concours donc revision a fond , bébé qui me solicite beaucoup ( je pense que c’est le meilleur metier que je conaisse "etre maman" , )
    bon pour en revenir a vos posts les filles c’est vrai qu’il n’est pas chose facile de se remettre dans la course il faut etre super motivé, etre encouragé et soutenu moi pour ma part je ne compte que sur moi meme , mais bon je suis motivé alors je souhaite bon courage a vous toutes,plus a toi Izzie parce que c’est toi qui nous fait partager ton histoire
    bonne journée

    • Izzie dit :

      Merci pour ton commentaire !
      Je te souhaite de réussir ton concours d’infirmière et de pouvoir faire ton école !! Je suis sure que tu y arriveras vu ta motivation !

  21. Jérémy dit :

    Salut Isa!
    Je trouve l’idée intéressante de contacter les entreprises pour savoir ce qu’elles attendent, mais c’est plus facile à dire qu’à faire ;-)
    Bon, après tu te questionnes sur ton avenir professionnel, mais t’as encore la vingtaine, donc t’as le temps… Si t’avais 30 ans encore, je comprendrais!
    Blague à part, te connaissant (un peu :-D), je pense personnellement que webdesigner risque d’être bien trop technique par rapport au côté créatif, mais je me trompe peut-être sur la réalité de ce taff au jour le jour.
    Après, il faut aussi réfléchir à l’ordre des choses: cherches-tu une formation qui te plait pour trouver un travail, ou bien sais-tu quel travail tu veux et donc quelle formation serait la plus à même de t’aider?
    Pour finir sur ta période baisse de moral: t’as un très bon oeil photographique, t’as roxé pendant que t’étais assistante caméra, t’as toujours été une pro des optiques au point de mieux les connaitre que la plupart chez B… et mieux conseiller les gens qui venaient, alors que ça aurait dû être le contraire, t’étais la plus compétente de ta formation lumière et il s’en est fallu de peu pour que tu apprennes le métier à des personnes qui étaient censées être seniors…
    Alors je pense que t’as toutes les qualités pour réaliser tes rêves, il ne reste plus qu’à trouver lequel tu veux réaliser en premier :-D

    • Izzie dit :

      Coucou Jérémy !!!!

      Comme tu dis, contacter les entreprises est plus facile à dire qu’à faire !
      Tu me fais rire avec ton "t’as encore la vingtaine", c’est pas parce que tu viens tout juste de fêter tes 30 ans que tu dois faire ton blasé hein ! Tu n’es pas crédible du tout !! ;)

      Alors si tu me dis que webdesigner ne serait pas le job idéal dans mon cas, je te crois sur parole, bon après en tant que meilleur ami, je suis sure que tu exagères sur quelque points aussi… ;)

      C’est drôle les questions que tu soulèves car tout est très entremêlé tout de même. Disons que tout restes plus ou moins dans le même secteur de la communication mais après, tout reste encore assez "confus". Il y a l’idéal et ce que je pourrais faire mais est ce que l’idéal me plairait au quotidien et trouverais je facilement du travail ou non ? Enfin tu sais déjà tout cela… ;)

      • Biscut-Sumie dit :

        Pourquoi tu fais pas un bilan de compétence ???

      • Izzie dit :

        J’ai déjà fait un bilan de compétence en fin 2011 mais 1 seule rendez vous de 2H / semaine durant juste 5 semaine c’est vraiment court.
        Cela donne des pistes (dans mon cas les métiers de la communication / évènementiel – audiovisuel) mais cela après des mois de recherches et pas de résultats, il m’a fallu chercher (et trouver) un plan B.

  22. [...] l’article de Izzie sur la reconversion professionnelle , qui a reçu pleins d’avis et de commentaires pour l’aider dans ces [...]

  23. [...] va faire une semaine à présent que j’ai publié mon dernier billet sur la reconversion professionnelle à 30 ans et je tenais à vous dire ceci ( et tant pis si cela semble niais)  [...]

  24. terreaux dit :

    « Soit les gens n’ont plus le choix, parce que leur secteur n’est plus porteur ou que leur métier disparaît, et la reconversion devient alors une nécessité, soit ils veulent réaliser un rêve, atteindre un idéal. »

    • Izzie dit :

      Je pense qu’il y a aussi d’autres raisons pour lesquelles nous voulons nous reconvertir, dans mon cas par exemple, cela est suite à une problème de dos; il m’est devenu alors impossible de reprendre mon ancienne profession.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.