Archives de Tag: Actualité

Le vote anti-démocratique

Je n’ai rien écrit durant cette campagne présidentielle, non pas que je n’avais rien à dire, bien au contraire mais je voulais d’avantage me plonger dans les programmes, me renseigner, suivre l’actualité politique du moment mais surtout me renseigner sur l’actualité passé parce que oui, il ne suffit pas de lire ce qu’il se passe actuellement pour tout comprendre, il faut remonter dans le passé !
Alors non, je n’avais pas forcément l’envie d’écrire à ce sujet car je ne serais pas la mieux placée pour en parler, pour expliquer mais tout cela m’a laissé le temps de me faire ma propre opinion, mes idées sur ce qu’il se passe actuellement, en faire un rapprochement avec ce qu’il se passe en Europe ou dans le monde. Bref me forger une conscience politique et devenir militante enfin presque, à ma façon en relayant des infos sur Twitter.

Si tu me suis sur ce réseau social, tu l’auras compris, je suis une écolo pour le parti des Vert, pour la « Norvégienne ménopausée ». Beaucoup l’auront critiqué sur son physique, son look, ses lunettes mais finalement peu sur son programme.

Et puis est venu le Jour J, le moment ou l’on doit glisser le bulletin dans l’urne. On a tout plus ou moins soutenir un petit parti de par ces convictions, on reste quand même confronté à un dilemme.

Doit on voter pour le petit parti que l’on soutient sachant qu’il ne passera pas ou voter « utile » pour le parti ayant le plus de chance de battre l’UMP ?

Oui je me suis posée cette question, tout comme des millions de Français ce jour là, enfin j’ose le croire. Si je vote pour mon petit parti, cela veut dire que c’est une voix de moins pour le plus gros parti susceptible de battre Sarko parce que non, je ne veux pas repartir pour un second mandat avec lui. Mais si je ne vote pas pour mon petit parti, comment leur laisser une chance d’exister et de se faire entendre ? Ne pas leur donner de voix, c’est réduire d’encore plus notre démocratie au silence.

Parce que si on final, on en revient toujours aux deux même partis qui se battent (la Gauche contre la Droite), ou est réellement le choix ?

Alors j’ai fait ce que ma conscience politique m’a dicté, j’ai voté pour le programme que je soutenais et non pas contre un candidat parce que j’ai « encore »ce choix, ce luxe dont tant de pays sont privé même à notre époque.

Mais voilà qu’arrive le second tour et sa question fondamentale.

Votera t-on contre Sarko ou contre Hollande ?

Parce que oui, ne nous méprenons pas, hormis peut être les sympathisants pro Hollande et pro Sarko, les autres ne voteront pas pour un parti mais plutôt contre un candidat et ce qu’importe le parti !

Mélenchon appelant à voter contre Sarko, Eva Joly appelant une mobilisation pour la défaite de Nicolas Sarkozy, Poutou appelant à « dégager » Sarko le 6 mai, et quoi que l’on puisse dire, de très nombreux électeurs FN voteront eux aussi contre Sarko car il représente tout ce qu’ils exècrent !

Il y a encore bien sur les candidats qui ne se sont pas prononcés concernant ce second tour mais il est tout de même clair que le message restera plus ou moins le même, on nous demandera de voter contre un candidat plus que pour un candidat….

Alors moi j’ai envie de vous poser cette question, aussi simpliste puisse t-elle être :

Ou est le choix dans tout cela et donc par conséquent, ou est donc passé la « vrai » Démocratie si chère à notre pays ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
Tagué , , , , , ,

Diviser pour mieux régner

Petite définition Wikipédia :

Diviser pour régner provient du latin « Divide et impera ». La phrase correspondante en grec ancien est « Διαίρει καὶ βασίλευε » (Diaírei kaì basíleve).

  • En politique et en sociologie, diviser pour régner est une stratégie visant à semer la discorde et à opposer les éléments d’un tout pour les affaiblir et à user de son pouvoir pour les influencer. Cela permet de réduire des concentrations de pouvoir en éléments qui ont moins de puissance que celui qui met en œuvre la stratégie, et permet de régner sur une population alors que cette dernière, si elle était unie, aurait les moyens de faire tomber le pouvoir en question.

Quand certains n’ont pas de réel programme et ne savent plus comment gagner des voix, cela donne à peu près cela :

Notre cher, je l’espère pour très peu de temps encore, président Sarkozy veut soumettre à un référendum une réforme « durcissant les conditions d’indemnisation du chômage »

Bref c’est une façon pour lui de pointer du doigts des personnes « faibles », de les stigmatiser au yeux de la population « forte », c’est à dire à une population soit ayant beaucoup d’argent et n’ayant jamais eut aucun problème à ce niveau là, soit à la population active qui voit d’un très mauvais oeil la population recherchant un travail et bénéficiant d’aide de la part de l’Etat.

Entre ça et Mr Gueant et son : « Toutes les civilisations ne se valent pas… ». On est tous d’accord que cette petite phrase est un bon moyen pour tenter de se récupérer quelques partisans du Front National.

Du coup, dernièrement dans les médias, on ne parle plus que de cela et presque uniquement de cela car cela fait polémique, embrase et divise la population Française mais seulement voilà en ce moment, il se passe énormément de chose en  Europe et en France mais des choses qu’il est pour certains politiques « préférable » de passer au silence histoire de leur assuerer une certaines tranquilité et avantages à leur niveau.

Tu vois ou je veux en venir ?

Or pendant ce temps, dans les médias, on ne parle pas (ou très peu) :

  • Du peuple Grecque se révoltant contre les réformes plus draconnienes et drastiques les unes que les autres, apauvrissant à grand pas la population et menant droit dans le mur ce pays. D’ailleurs on est en droit à se demander qui seront les prochains ? La France peut être ? En tout cas, on en prend le chemin si l’on continue dans ce sens…
  • De Homs en Syrie qui subit un bombardement de l’ordre de 2 roquettes par minutes et que fait l’ONU concernant la Syrie ? Rien, ils ne se sont toujours pas décidé à envoyer des forces de maintient de la paix.
  • ACTA (Anti Counterfeiting Trade Agreement ou Accord Commercial Anti-Contrefaçon) qui à terme nous priverait tous de notre droit fondamental le plus chèr sur la toile : Notre LIBERTE D’EXPRESSION ! Je rappelle que si une loi comme ACTA passe, les informations qui nous parviennent de pays comme la Syrie ou bien les rassemblement organisé à l’aide de Twitter et autre tel qu’utilisé durant le printemps Arabe seront interdit, censuré et jugé comme étant des actes CRIMINELS. Petit rappel:  La Pologne, la République Tchèque, La Roumanie, la Slovaquie, la Lettonie et aujourd’hui même la Bulgarie ont suspendu le processus de ratification de l’Accord Commercial Anti-Contrefaçon. Il ne faudrait surtout pas que l’on parle des manifestations qui ont eut lieu un peu partout en Europe ce WE… Ça ferait désordre.
  • De la question du Nucléaire, Sarko voulant prolonger de 40 ans la durée des vies des centrales au détriment de la sécurité de la population

Et j’en passe… 

Vous ne croyez pas qu’il serait temps de se réveiller, d’ouvrir les yeux, de se poser les bonnes questions, d’arrêter d’entretenir ce jeu politique malsain et de regarder un peu plus loin… Et qui sait, peut être qu’à ce moment là, on arrivera à quelque chose et peut être de décider ensemble d’un meilleur avenir pour la France, l’Europe, pour le Monde !!

Tagué , , ,