Archives de Tag: baisse de moral

La phase sombre de la recherche d’emploi

Getty/Toledano

Lorsque tu cherches un emploi, tu passes par plusieurs phases, allant du moral remonté à bloc, aux doutes les plus sombres. C’est un peu comme si quelqu’un jouait au yo yo avec ton moral. Et je n’aime pas cela.

Prenons cette semaine par exemple, je l’ai commencé comme toute les dernières semaines, répondant à des annonces qui me plaisaient, à d’autres qui me plaisaient un peu moins mais qui seraient susceptible de m’apporter quelque chose (autre qu’une paye). J’ai envoyé des candidatures spontanées, relancé les sociétés, travaillé sur un meilleur CV, une meilleure lettre de motivation, retravaillant encore et encore les phrases d’accroches prouvant ma motivation et donnant l’envie de me rencontrer.

Bref, je l’ai commencé le moral presque au beau fixe et puis tout a changé parce qu’au bout d’un moment, malgré tout les efforts que je fournis, je ne peux pas m’empêcher d’espérer recevoir un coup de fil, une réponse par mail, enfin n’importe quoi qui puisse me montrer que tout ce que je fais n’est pas vain. Parce que oui dans la recherche d’emploi, le plus souvent, tu te heurtes au silence, cet espèce d’indifférence volontaire ou non, de la part des sociétés qui ne prennent pas le temps de te répondre, de t’expliquer en quoi tu ne corresponds pas au « profil ».

Au bout d’un certain moment, ce silence est devenu plus que pesant et a commencé à ébréché ma motivation et mon entrain. J’en vient à douter, à me demander à quoi servent tout ces efforts si personne ne les vois et ne les remarque. Pourquoi est ce que je répondrais à telle ou telle annonce si je sais pertinemment que je ne décrocherais pas le job ?

Cette phase est de loin la plus dangereuse car elle peut durer plus ou moins longtemps, c’est la phase sombre de la recherche d’emploi. A ce niveau là, j’ai deux options qui s’offrent à moi. Soit je continue à envoyer des CVs sans vraiment y croire, soit j’arrête pour quelques temps mais là ce n’est pas la meilleure chose à faire car cela n’arrangera en rien ma situation et mon moral. Perso, j’ai choisit l’option numéro un.

Tu l’auras compris, je suis en plein dans cette phase et ce n’est pas très jolie. En fait, je pense qu’il me faudra encore un peu de temps pour complètement en sortir. Non là, je dois m’occuper de moi, essayer de penser à autre chose que la recherche d’emploi, pour que je puisse retrouver mon entrain et ma motivation, une énergie plus que nécessaire pour décrocher un travail! Parce que oui, c’est aussi cela la recherche d’emploi, devoir gérer son esprit, remonter la pente, garder confiance en soi et y croire quoi qu’il arrive.

Bon là, si tu es arrivée jusqu’à ces lignes, tu dois te dire que ce billet est bien déprimant et quelque part, tu as raison. Mais il fallait que je le sorte, que je l’écrive pour t’en parler parce c’est quelque part, un mal dont on ne parle jamais parce qu’il faut toujours parler du positif surtout dans la recherche d’emploi, mais ce n’est pas toujours le cas et c’est aussi tout à fait normal de passer par cette phase. Alors autant ne pas juste se voiler la face !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
Tagué , , ,